Acheter un appart à Paris… le défi !

Dans la vie, on a tous besoin d’un petit nid, d’un endroit où se ressourcer, d’un toit sous lequel se réfugier. Mais malheureusement, ces dernières années se loger décemment pour une somme raisonnable est devenu carrément mission impossible. Si en plus, tu souhaites habiter dans une grande ville, tu corses un peu plus les choses.

Sache, lecteur cosmique, que j’aime la difficulté. Je te faisais part, il y a quelques temps, de mon désir d’être écrivain. Eh bien figure-toi, que je cumule les rêves insensés puisque je me suis mise dans la tête d’acheter un appart’ à Paris. Quand je dis appart’ tout est relatif, hé, hé. Disons un endroit où m’abriter.  Et le plus beau, c’est que j’y suis arrivée. Je ne te ferais pas l’affront de te dire combien de mètres carrés… Tu pourrais n’être que sidéré qu’on se donne tant de mal pour s’offrir un placard à balais. Mais ce qu’il y a de positif pour toi dans cette affaire, c’est que je vais te faire profiter de ma précieuse expérience.

vue panoramique Paris

Ce qu’il faut savoir avant de te lancer dans cette aventure

– Tes rêves vont être piétinés ou plutôt en langage immobilier, il va te falloir faire des concessions.

– Tu vas être humilié(e), on te regardera de haut, de très haut quand tu annonceras le montant de ton apport, celui dont tu es si fièr(e), que tu as économisé sous à sous, celui pour lequel tu t’es privé(e) de vacances, de soldes, de quatre heures…

– Tu vas déchanter quand on te demandera si ton budget c’est bien pour Paris Intra-Muros ? Parce qu’on aurait bien quelque chose de charmant et beaucoup plus grand à te proposer pour la même somme mais… à 70 km plus à l’est !

Bon, voilà, j’ai fait les avertissements d’usage maintenant passons aux qualités requises pour résister à cette épreuve, car c’en est une.

1) Savoir appréhender un nouveau langage

Autant en lisant les textes des annonces qu’en écoutant parler ton agent immobilier, tu vas découvrir que les mots ou les expressions  n’ont pas forcément la signification que tu imaginais. Alors ne t’emballe pas avant d’avoir vu de tes yeux vu ce magnifique bien. Voici quelques traductions bien utiles.

« Appartement lumineux » : on aperçoit un morceau de ciel.

« Très lumineux » : un rayon de soleil frappe parfois le mur du salon, mais seulement en été.

« Rafraîchissement à prévoir » : joli ce papier peint de l’entre deux guerres.

travaux à prévoir

« Travaux à prévoir » : une attaque nucléaire a eu lieu, même le revêtement de sol n’a pu être identifié.

« Surface 75 m² utiles, 32 m² carrez » : alerte sous pentes ! À moins de faire 1m10, tu vas passer ta vie à te taper la tête dans le plafond. Légèrement agaçant à la longue…

2) Être ultra réactif

L’annonce parait à 9h22, tu téléphones à 9h24, tu es dans l’appart’ à visiter à 9h 58, tu fais une offre à 10h13. Attends-toi malgré tout à ce qu’on te dise que quelqu’un d’autre a été plus rapide que toi… Ah bon ? Spiderman cherche un pied à terre sur Paris ?

Il ne faut pas hésiter à te décider rapidement car si l’appart’ est chouette, tu ne seras pas seul(e) à avoir envie de l’acheter. Et on peut toujours revenir sur une offre, il y a un délai de rétractation…

3) Avoir un moral en acier trempé

42 visites en un mois. Ton agent immobilier ne comprend pas. Tu n’as pas craqué pour ce charmant souplex avec vue sur les égouts de Paris, tu ne serais pas un peu difficile, non ?

charmant souplex.jpg

Ne te laisse pas faire ! Le marché est ultra-tendu, tu as la nette impression que toute la planète veut habiter Paris, les bonnes affaires sont rarissimes. Mais tu vas y arriver ! L’auto-persuasion, ça peut marcher parfois.

4) Ne surtout pas chercher la perle rare, elle n’est pas à vendre

Même s’il n’est pas question de faire d’énormes concessions qu’on regrettera forcément plus tard, il faut savoir que l’appartement parfait n’existe pas. Il y aura toujours un « mais », le tout est de savoir si ce « mais » est rédhibitoire. Toutefois, attention de ne pas se laisser influencer par des vendeurs ou professionnels prompts à te faire croire que tu fais l’affaire du siècle.

5) Ne plus s’étonner de rien

Tu vas enchaîner les visites et tu vas découvrir de vraies petites pépites, pas le genre que tu imaginais, bien sûr. Dans ces circonstances, l’aplomb des agents immobiliers est assez remarquable. Cet appart’ sans plancher que tu parcours en rasant les murs, normal tu n’as pas envie de finir à plat ventre. C’est bizarre, tu as un tout petit peu de mal à te projeter dedans… Par terre oui, mais dedans, non. Je ne te parle pas non plus de cet appart’ qui a une fenêtre qui donne sur le couloir de l’immeuble. Histoire de faire coucou à tes voisins quand ils partiront au boulot le matin, sans doute. Mais là, il faudrait savoir parce que dans le précédent appart’, tu as râlé quand tu as découvert que la pièce à vivre n’avait pas de fenêtre. Tu serais pas un peu pénible comme client(e) ?

un appart' avec fenêtres

6) Adopter la même tactique que l’adversaire

Tu as des garanties en or massif, tu es l’héritier du trône de France. Peu importe, dis ce que tu veux, du moment que ta proposition d’achat se retrouve sur le haut de la pile. Tu n’es pas malhonnête, tu ne fais qu’appliquer la technique des agents immobiliers eux-mêmes qui te présentent ce trou à rat comme l’antichambre du Roi-Soleil.

7) Occuper le terrain

Bah oui, il faut pas qu’on t’oublie toi, ton micro budget et ton emprunt sur 25 ans. N’attends pas que les agences ou les proprios te rappellent. Ils ont l’embarras du choix. S’ils te recontactent, c’est qu’ils n’ont personne d’autre (logique qui voudrait habiter au 7ème sans ascenseur avec vue sur la prison de la Santé ? Toi ! Ok, je te laisse celui-là.) Alors pousse ton avantage, négocie mais pas trop non plus, tout est histoire de dosage.

Voilà, tu es fin prêt(e) maintenant. Surtout choisis bien, ne te trompe pas, parce que quand tu auras trouvé ton chez toi, tu seras super fier(e) de toi et il y aura de quoi… mais tu penseras  : « Plus jamais ça! »

Et toi, cher/chère cosmique, une anecdote immobilière à partager ?

Aileza-cosmique

 

Publicités

12 réflexions sur « Acheter un appart à Paris… le défi ! »

  1. J’adore ! 🙂
    Même pas à Paris, aller pour une visite avec une personne avant et six après, alors qu’il existe 2 maisons du même style à louer. Se décider vite vite, aller direct à l’agence. Avoir la réponse cinq jours après (au lieu de deux jours) (stresser à mort car sinon on va dans un truc nul) (#ojoie).

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis pliée de rire !!! Toute ressemblance avec des faits réels n’est pas qu’une impression :’) Des anecdotes ? Étant donné qu’on a passé plusieurs jours dans le Jura à visiter des maisons à Haut Potentiel, j’en ai effectivement quelques une 😉 Mais si je les raconte là, je vais rédiger un commentaire de 50 lignes …

    Aimé par 1 personne

    1. Oui garde tes anecdotes pour nous faire un article dont tu as le secret 😉
      J’espère que vous allez trouver quelque chose qui vous plaira…
      Bises ma belle !

      J'aime

    1. Ha, ha ! Tu es une connaisseuse 🙂 J’ai acheté il y a quelques années maintenant donc j’ai pu prétendre à 36m2. Royal, non ?!

      J'aime

  3. J’espère que tu as pu y poser qq meubles. Même en banlieue c’est cher …petite anecdote j’ai du faire une cinquantaine de visites avant de dénicher qq chose de bien. Lors d’une visite d’un rez de chaussé plein nord relativement invendable nous avons Qd même souligné que l’appartement était bien sombre. L’agent immobilier ne s’est pas démonté : mais c’est la lumière des peintres !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Ha, ha ! Mais bien sûr, tu sais les peintures de Georges de la Tour, avec une seule bougie pour éclairer tout le tableau !
      Ils n’ont peur de rien ces agents immobiliers 😀

      Aimé par 1 personne

  4. Mdr (je ris mais au fond je pleure)
    Je suis en pleine recherche d’appart à Paris et mes émotions c’est un peu comme les montagnes russes.
    Entre les foutages de gueule (le coup de l’appart tout dégueulasse qu’on te vend comme « l’anti chambre du Roi Soleil », celui au 7ème étage sans ascenceur qui n’est accessible que par les escaliers de service avec les toilettes sur le pallier à 800€, les proprios grave relou qui demandent monts et merveilles pour ne jamais te rappeler, et j’en passe…) et les fous rires en pleine visite, j’ai de quoi faire.
    Mais sérieusement la situation locative / foncière est dramatique surtout pour ces ovnis qu’on appelle jeunes-cadres-dynamiques !

    Aimé par 1 personne

    1. Je vois tout à fait de quoi tu parles !
      Malheureusement les classes moyennes et les jeunes sont les premiers à pâtir de cette situation 😦
      Le marché est tellement tendu qu’on en vient à être obligé d’accepter n’importe quoi à des prix prohibitifs et ça certains proprios l’ont bien compris…
      Bon courage pour trouver ton petit nid 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s